News story
Rumeurs de marché   14-Sep-2022 11:23:13

Rumeurs de marché: le SMI temporise, Swisscom déprime

Zurich (awp) - Les sujet et titre suivant étaient commentés par les courtiers, mercredi à la Bourse suisse (cours à 10h58):

SMI (-0,44% à 10'844 points): absorption de chocs

Le Swiss Market Index (SMI) est en cours de consolidation, estiment de nombreux intervenants. Ces prochains temps, il ne faut donc pas escompter d'écarts importants, vers le haut comme vers le bas. L'indice phare devrait ainsi rester dans sa bande comprise entre 10'350 et 11'200 points, de laquelle il n'est plus sorti depuis mi-juin, pronostique un courtier. Le fait que le SMI ne réagisse que mollement aux mauvaises nouvelles, comme l'inflation aux Etats-Unis plus élevée qu'attendu mardi, prouve que le niveau actuel a bien intégré les facteurs négatifs tels que les resserrements monétaires à venir, le ralentissement économique qui se dessine ou la guerre en Ukraine. Des hausses de taux de 75 points de base aux Etats-Unis et en Suisse la semaine prochaines sont déjà digérées, et même si la Banque nationale suisse (BNS) allait jusqu'à 100 points, les acteurs financiers ne seraient pas pris de court. On peine cependant à identifier des facteurs susceptibles de redonner de l'élan au SMI pour reprendre le chemin de son plus haut historique de près de 13'000 points. "Ceux qui ont du temps peuvent parfaitement investir, sachant que seule la patience permet d'obtenir des roses", expliquait le courtier.

SWISSCOM (-0,7% à 494,30 CHF): pénalisé par une rétrogradation

Le titre Swisscom s'exerce au vol en piqué depuis un certain temps. Alors qu'il taquinait la marque des 600 francs au printemps, il est désormais aux prises avec celle des 500 francs et évolue autour de son plus bas de l'année. "Un décrochage marqué sous ce seuil est du domaine du possible", commentait un courtier. Preuve de la morosité des perspectives, la maison Bank of America/Merrill Lynch a inscrit le titre sur sa liste des dix actions européennes les moins intéressantes. L'établissement n'a cependant pas justifié sa décision. Pour certains courtiers, ceci s'explique par les mauvaises perspectives de croissance et le faible rendement du dividende. Et il est peu vraisemblable que le nouveau directeur général puisse changer quelque chose, expliquait l'un d'entre eux.

*** Disclaimer:

"Rumeurs de marché" est préparé par AWP. Les informations et opinions qui y sont présentées circulent entre les professionnels du négoce boursier. Il s'agit exclusivement de rumeurs et de spéculations rapportées autour de la corbeille électronique. AWP n'assume pas de responsabilité pour ce qui est de la véracité des informations. Toute action juridique est exclue. Le contenu de cette rubrique ne peut être copié ou retransmis sans autorisation d'AWP. Il est destiné exclusivement à l'usage personnel.


On the same subject

N/A

Affected securities