News story
Marchés et bourses   26-Sep-2022 09:52:57

Victoire de Giorgia Meloni en Italie: la Bourse de Milan en hausse

Milan (awp/afp) - La Bourse de Milan était en hausse lundi matin, au lendemain de la victoire du parti post-fasciste dirigé par Giorgia Meloni aux législatives de dimanche, qui a suscité des inquiétudes en Europe.

Vers 09H20 (07H20 GMT), l'indice FTSE MIB gagnait 0,93% à 21'263,08 points, après avoir ouvert en baisse de 0,54%, affichant ainsi la plus forte hausse des places européennes qui évoluaient également dans le vert.

La victoire de l'extrême droite a été largement anticipée par les marchés qui s'interrogeaient surtout sur son ampleur afin de déterminer ses marges de manoeuvre une fois que Giorgia Meloni aura pris ses fonctions, au plus tôt fin octobre.

Vendredi, la Bourse de Milan avait chuté de 3,36%, subissant le plus fort recul parmi les grandes Bourses européennes.

Signe des inquiétudes persistantes des investisseurs sur la dette de l'Italie, le "spread", c'est-à-dire l'écart très surveillé entre le taux d'emprunt à 10 ans allemand qui fait référence et celui de l'Italie à dix ans, a grimpé à 235 points lundi, en hausse de 6,68%.

A titre de comparaison, peu après l'arrivée aux commandes de l'Italie de l'ancien président de la Banque centrale européenne Mario Draghi en février 2021, le spread était passé en dessous de la barre des 100 points pour la première fois depuis 2015.

La coalition formée par Giorgia Meloni avec la Ligue de Matteo Salvini (extrême droite) et Forza Italia, le parti conservateur de Silvio Berlusconi, a récolté environ 43% des suffrages, ce qui lui assure la majorité absolue des sièges à la Chambre des députés et au Sénat.

"Nous gouvernerons pour tous" les Italiens, a promis Giorgia Meloni dans la nuit de dimanche à lundi, soucieuse de rassurer face aux remous que suscite son élection en Europe.

"Pendant la campagne électorale, Giorgia Meloni a envoyé des messages rassurants sur la politique budgétaire et la relation de l'Italie avec l'UE, mais les investisseurs auront besoin de temps pour évaluer si elle a l'intention de tenir ces promesses", ont commenté lundi les analystes d'UniCredit.


On the same subject

N/A

Affected securities

N/A